Nigeria: échanges de tirs entre Boko Haram et forces de l'ordre à Abuja

20/09/13 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Le Vif

(Belga) Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont ouvert le feu vendredi sur les forces de l'ordre qui menaient une opération près de la résidence des parlementaires fédéraux à Abuja, entraînant des échanges de tirs qui ont fait plusieurs blessés, selon les services de renseignement.

Nigeria: échanges de tirs entre Boko Haram et forces de l'ordre à Abuja

Suite à des indications fournies par des membres de Boko Haram en détention, les forces de l'ordre se sont rendues derrière le bâtiment du quartier d'Apo où était censée se trouver une cache d'armes, a déclaré Marilyn Ogar, porte-parole des services de renseignement nigérians, dans un communiqué. Peu après minuit, les membres des forces de l'ordre se sont mis à "creuser à la recherche des armes", a-t-elle ajouté. C'est à ce moment-là qu'ils ont "été attaqués à l'aide d'armes lourdes par (...) des éléments de Boko Haram sur place, ce qui a entraîné une réponse immédiate de l'équipe des forces de l'ordre". "Certaines personnes ont été blessées et 12 autres ont été arrêtées en relation avec cet incident", a précisé Mme Ogar. Boko Haram, une organisation prônant l'application stricte de la charia au Nigeria dont l'insurrection secoue le Nord-Est depuis quatre ans, a déjà mené des attentats dans la capitale nigériane, dans le centre du pays, notamment au sièges des Nations unies, dans les bâtiments d'un grand quotidien national et dans un centre commercial. Abuja a été placée sous haute surveillance depuis l'attentat contre le siège des Nations unies en 2011, des postes de contrôle ayant été installés devant tous les bâtiments du gouvernement. Il s'agit de la première attaque islamiste depuis plusieurs mois dans la capitale nigériane. (Belga)

Nos partenaires