Nigeria - Des insurgés tuent 44 personnes dans une mosquée

13/08/13 à 00:17 - Mise à jour à 00:17

Source: Le Vif

(Belga) Des insurgés, soupçonnés d'être des extrémistes islamistes, ont tué 44 fidèles lors d'une attaque dans une mosquée dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi un responsable du gouvernement.

"Des tireurs soupçonnés d'être des membres (du groupe islamiste armé) Boko Haram sont entrés dans la mosquée, ils ont ouvert le feu et tué 44 fidèles musulmans", a indiqué ce responsable ayant requis l'anonymat, précisant que l'attaque s'était déroulée dimanche dans la petite ville de Konduga Selon ce responsable, cette attaque serait une action de représailles en riposte aux groupes de vigilance mis en place par des citoyens pour aider l'armée à combattre les islamistes de Boko Haram, dont l'insurrection dure depuis 2009. Des habitants ont rapporté que les assaillants sont arrivés en tenue de camouflage de l'armée, une tactique déjà utilisée par les insurgés de Boko Haram, parfois déguisés en militaires, mais ces témoignages n'ont pas été confirmés de source officielle. Au cours des dernières semaines, l'armée a encouragé la formation de groupes de vigilance citoyens, qui aident les autorités à repérer et à arrêter les membres de Boko Haram. Ces groupes ont contribué à réduire le nombre d'attaques perpétrées par les insurgés, mais certains ont averti que la situation pourrait échapper à tout contrôle et conduire à encore plus de violence. Le nord-est du Nigeria est placé sous état d'urgence depuis le mois de mai, l'armée menant une offensive d'envergure pour mettre fin à l'insurrection de Boko Haram. Les attaques et attentats de Boko Haram, et la répression menée par les forces de sécurité ont fait au moins 3.600 morts depuis 2009. (Belga)

Nos partenaires