Nigeria: des fans de foot privés de matches sur écrans géants, par crainte de Boko Haram

11/06/14 à 21:23 - Mise à jour à 21:23

Source: Le Vif

(Belga) Des fans de football dans le nord-est du Nigeria seront privés de retransmissions de matches de Coupe du monde sur écrans géants, ce genre d'attroupement étant interdit par crainte d'attaques de Boko Haram, a-t-on appris de source officielle mercredi.

Nigeria: des fans de foot privés de matches sur écrans géants, par crainte de Boko Haram

Le gouvernement de l'Etat d'Adamawa, l'un des Etats du Nord-Est visé par des attaques meurtrières du groupe islamiste armé, a dit avoir pris cette décision après avoir été mis en garde par l'armée sur un risque d'attaques lors de ces retransmissions qui attirent les foules. "Nous avons ordonné à tous ces +centres de retransmission+ à travers l'Etat de fermer jusqu'à nouvel ordre", a déclaré un porte-parole du gouverneur d'Adamawa, Murtala Nyako, tout en se disant conscient des répercussions, notamment économiques, de cette mesure. Des retransmissions de ce genre ont déjà été ciblées par le groupe islamiste au Nigeria, dont l'équipe nationale, les "Super Eagles", participe à la Coupe du monde au Brésil. En mai, trois personnes avaient ainsi été tuées dans une explosion dans la ville de Jos (centre) à l'occasion d'une retransmission de la finale de la Champions League entre le Real Madrid et l'Atletico Madrid. Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, a condamné par le passé ce sport adoré des Nigérians, y voyant une influence occidentale néfaste. Le mouvement armé n'a cessé de multiplier ses attaques au cours des dernières semaines. L'Agence nationale de gestion des secours (Nema) a annoncé mercredi que plus de 6.000 personnes s'étaient réfugiées dans la ville de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno (un autre Etat du Nord-Est), durant la semaine écoulée. Dans l'Etat de Borno, une série d'assauts contre des villages avaient fait des centaines de morts la semaine dernière, selon des habitants. (Belga)

Nos partenaires