Nigeria: 4 morts dans l'attaque d'un commissariat de police dans le Nord

03/01/13 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Le Vif

(Belga) Quatre personnes ont été tuées jeudi dans une ville du nord-est du Nigeria, dans l'attaque d'un commissariat de police que des hommes armés de mitrailleuses et de lance-roquettes ont incendié, a-t-on appris auprès de la police.

L'attaque s'est produite dans la ville de Song, frontalière du Cameroun. "Un policier, un soldat et deux civils ont été tués dans l'attaque du commissariat de police de la ville de Song vers 1 heure du matin aujourd'hui (jeudi)", a déclaré un porte-parole de la police. "Les hommes armés ont utilisé des mitrailleuses et des lance-roquettes et le commissariat de police et les locaux de l'administration locale ont été brûlés lors de l'attaque", a indiqué la police. Selon M. Ibrahim, les assaillants ont pu prendre la fuite et des équipes de la police et de l'armée ont été déployées dans la région à leur recherche. L'Etat d'Adamawa, où se trouve la ville de Song, a déjà été la cible des islamistes du groupe Boko Haram, dont on estime que les attaques meurtrières dans le centre et le nord du pays, ainsi que leur répression sanglante par les forces de l'ordre, ont fait environ 3.000 morts au Nigeria depuis 2009. Cependant, les frontières du Nigeria sont aussi réputées être le terrain de violences liées à des activités criminelles, et des gangs armés ont souvent mené des attaques en se faisant passer pour des membres de Boko Haram. (MUA)

Nos partenaires