Nigeria: 21 détenus tués dans une tentative d'évasion à Abuja

30/03/14 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) Vingt-et-un détenus sont morts dimanche lors d'une tentative d'évasion des locaux du quartier général des services de renseignements intérieurs (DSS) à Abuja, la capitale du Nigeria, dans laquelle des militants du mouvement islamiste Boko Haram pourraient être impliqués.

Alors que le QG des services de renseignements est tout proche de la résidence du président, l'affaire est embarrassante pour le pouvoir, même si l'implication de Boko Haram, évoquée sur des sites de journaux et sur les réseaux sociaux, n'a pas été confirmée officiellement. Les forces de sécurité nigérianes sont impuissantes jusqu'à présent à abattre la sanglante rébellion armée de Boko Haram dans le nord-est du pays, qui dure depuis bientôt cinq ans. La tentative d'évasion s'est produite à 7H15 (8H15 HB) au moment de la distribution du repas, a indiqué dans un communiqué la porte-parole du Département des Services de l'État (DSS), Marilyn Ogar. Selon une source de sécurité, les détenus ont désarmé un des gardiens du centre, avant de s'emparer de son fusil et de lui tirer dessus. Vingt-et-un détenus ont été tués et deux employés du DSS ont été gravement blessés, a précisé Mme Ogar, affirmant que la situation était désormais sous contrôle et qu'une enquête était en cours. Des habitants du voisinage ont affirmé avoir entendu des tirs dimanche matin. Le porte-parole du président Goodluck Jonathan, Reuben Abati, a minimisé l'incident, assurant sur son compte Twitter que la résidence n'avait pas été touchée. "Ce qui s'est passé dans le quartier général n'a rien à voir avec la villa (présidentielle). Le président est sain et sauf", a-t-il écrit. Des soldats ont été amenés en renfort pour sécuriser la zone. La circulation, qui avait été détournée, était revenue à la normale dimanche soir, selon Mme Ogar. (Belga)

Nos partenaires