Nigeria: 15 morts dans une attaque présumée de Boko Haram sur un marché

05/09/13 à 21:29 - Mise à jour à 21:29

Source: Le Vif

(Belga) Des hommes armés soupçonnés d'appartenir au groupe islamiste nigérian Boko Haram ont tué quinze personnes jeudi, en ouvrant le feu sur le marché de la ville de Gajiran, dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté des habitants.

La ville de Gajiran se trouve à environ 85 kilomètres de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, fief historique de Boko Haram, qui a été le théâtre de nombreuses attaques du même genre ces dernières semaines. Des habitants de Gajiran ont rapporté que des hommes armés s'étaient fait passer pour des commerçants pour pénétrer sur un marché de la ville. "Certains d'entre eux sont venus à bord de camions, d'autres sont venus à pieds pour échapper aux contrôles de sécurité à l'entrée de la ville. Ensuite "ils se sont mêlés aux commerçants" avant d'ouvrir le feu dans le marché", tuant 15 personnes, a expliqué un témoin. Depuis la mi-mai, l'armée nigériane mène une offensive dans cette région pour tenter de mettre fin à l'insurrection islamiste. Les communications téléphoniques ont été coupées depuis le début de l'opération militaire, rendant difficile la vérification des détails concernant les dernières attaques. Les violences de Boko Haram et leur répression souvent brutale ont fait 3.600 morts depuis 2009, selon l'ONG Human Rights Watch. Le groupe rejette tout dialogue avec le gouvernement et affirme combattre pour la création d'un Etat islamique dans le nord du Nigeria. Pays le plus peuplé d'Afrique avec 160 millions d'habitants, le Nigeria est partagé à égalité entre chrétiens, majoritaires dans le Sud, et musulmans, majoritaires dans le Nord. (Belga)

Nos partenaires