Nigeria: 11 morts dans des attaques contre une école et l'armée

17/06/13 à 21:43 - Mise à jour à 21:43

Source: Le Vif

(Belga) Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram, ont attaqué dans la nuit de dimanche à lundi une école secondaire et un check-point militaire, faisant onze morts, dont sept étudiants, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi soir l'armée.

Les agresseurs, selon les rares informations disponibles qui ne pouvaient être confirmées de source indépendante, auraient commencé à attaquer le quartier étudiant de la ville de Damataru dimanche soir, et à tirer de façon sporadique, tuant sept étudiants et deux professeurs. Deux agresseurs ont également été tués, selon l'armée. Un check-point militaire a également été attaqué et une bataille a opposé des soldats à des membres présumés de Boko Haram pendant cinq heures, blessant trois soldats, a indiqué le porte-parole militaire de l'Etat de Yobe, où se situe Damataru. "Deux professeurs et deux assaillants ont péri dans plusieurs attaques, et sept étudiants innocents ont été tués", a-t-il dit. Les attentats de Boko Haram et la répression de l'insurrection par les forces de sécurité ont fait au moins 3.600 morts depuis 2009, selon l'ONG Human Rights Watch. L'armée a lancé à la mi-mai une offensive de très grande envergure contre le groupe Boko Haram dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa (nord-est) où l'état d'urgence avait été décrété. (Belga)

Nos partenaires