New York retourne devant la justice pour limiter la taille des sodas

05/06/14 à 01:18 - Mise à jour à 01:18

Source: Le Vif

(Belga) La ville de New York est retournée mercredi devant une Cour d'appel pour obtenir de pouvoir limiter la taille des sodas individuels et autres boissons sucrées, accusés de contribuer à l'épidémie d'obésité.

New York retourne devant la justice pour limiter la taille des sodas

La mesure, annoncée par l'ancien maire Michael Bloomberg en mai 2012 et entérinée en septembre 2012 par le département de la Santé de la ville, s'est heurtée à la vive opposition des restaurateurs, cinémas, et des producteurs de sodas. Refusant cette mesure qui vise à interdire les boissons sucrées individuelles de plus de 47 centilitres dans les restaurants, cinémas, enseignes de restauration rapide, vendeurs de rue et dans les stades, ce qui serait une première pour une grande ville américaine, ces opposants ont fait valoir que le département de la Santé avait outrepassé ses pouvoirs et ne pouvait imposer une telle mesure. Quelques heures avant son entrée en vigueur en mars 2013, un juge l'avait bloquée, la jugeant "capricieuse et arbitraire". Certaines boissons riches en calories en sont exclues et l'interdiction ne concerne pas les supermarchés et supérettes. En juillet 2013, une Cour d'appel locale avait abondé dans le même sens. Le nouveau maire de New York Bill de Blasio avait promis de poursuivre la procédure d'appel, et les avocats de la ville ont à nouveau insisté mercredi sur les calories inutiles de ces boissons. L'audience se tenait devant la Cour d'appel de l'Etat de New York à Albany. Celle-ci devrait rendre sa décision dans un délai d'un à trois mois. (Belga)

Nos partenaires