Nette hausse des propositions de perception immédiate impayées

24/12/13 à 07:23 - Mise à jour à 07:23

Source: Le Vif

(Belga) De plus en plus de contrevenants ne paient pas ou paient mal, souvent en recopiant de manière erronée le numéro de compte bancaire, les propositions de perception immédiate qu'ils reçoivent. Entre 2008 et 2012, on a ainsi constaté une hausse de 32% en la matière et 699.590 envois sont restés en rade l'année dernière, rapporte mardi Sudpresse sur base de statistiques qu'a livrées la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet à la Chambre.

En 2008, près de 2,6 millions de perceptions immédiates ont été payées, pour un total de 205,3 millions d'euros. L'année dernière, le montant des 3,12 millions de transactions dûment acquittées a atteint 238,9 millions d'euros. Ce qui correspond à des hausses de 20% des perceptions immédiates et de 16% des sommes d'argent payées. La hausse des paiements absents ou incorrects a donc sensiblement plus augmenté que celle des transactions correctement acquittées. (Belga)

Nos partenaires