NEO - Le marché pour le Centre de convention sera rouvert, confirme le cabinet du bourgmestre

07/03/13 à 19:35 - Mise à jour à 19:35

Source: Le Vif

(Belga) Un nouvel appel d'offres en vue d'ouvrir un dialogue compétitif censé déboucher sur un projet concret de Centre de Convention et d'aménagement d'un hôtel sur le plateau du Heysel sera lancé dans les prochaines semaines, a confirmé jeudi le cabinet du bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans. La décision a été prise formellement lors de la réunion du collège des bourgmestre et échevins jeudi, a-t-il précisé.

NEO - Le marché pour le Centre de convention sera rouvert, confirme le cabinet du bourgmestre

La Ville de Bruxelles peine à trouver des candidats en nombre pour donner corps au projet de Centre de Convention de 3.500 places assorti de la construction d'un hôtel de luxe dans le cadre du projet Neo au Heysel, avait-on appris auparavant de sources concordantes. Seuls deux candidats se seraient manifestés, ce qui est jugé insuffisant dans le cadre de la procédure d'appel d'offres en vue d'une procédure de dialogue compétitif ouverte il y a quelques mois. Cette procédure a été choisie pour l'aménagement notamment d'un centre commercial de 72.000 m2, d'un pôle récréatif et sportif, d'un complexe de 500 logements, de surfaces de bureaux de maximum 20.000 m2. Ce marché avait rencontré un franc succès auprès de locomotives immobilières spécialisées dans l'aménagement de centre commerciaux. . L'autre marché ouvert au même moment concerne l'aménagement du centre de congrès de 3.500 places et d'un complexe hôtelier. Selon le cabinet du bourgmestre Freddy Thielemans, c'est vraisemblablement parce que le premier marché ouvert au même moment à fait de l'ombre au second que les candidats ne se sont pas bousculés jusqu'ici. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter. Toujours d'après le cabinet du bourgmestre, Freddy Thielemans et l'échevin Philippe Close prendront part au prochain Marché International des Professionnels de l'Immobilier (MIPIM) à Cannes, pour promouvoir le projet et prendre le pouls des demandes du secteur par rapport à celui-ci. Ce n'est qu'ensuite que l'on décidera, le cas échéant, d'adapter le cahier des charges en vue du nouvel appel d'offres. (JDD)

Nos partenaires