Neil Armstrong, premier homme sur la Lune et héros planétaire

25/08/12 à 22:37 - Mise à jour à 22:37

Source: Le Vif

(Belga) En posant le pied sur la Lune en direct devant des centaines de millions de téléspectateurs ébahis, Neil Armstrong, décédé à l'âge de 82 ans, était devenu le 20 juillet 1969 le premier homme à fouler le sol d'un monde extraterrestre.

Cet homme modeste était instantanément devenu un héros planétaire, une icône de l'odyssée de l'espace. "C'est un petit pas pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité": ses premiers mots désormais immortels figurent dans les livres d'histoire. Il avait ensuite peu parlé en public, fuyant micros et caméras, et vivait depuis des dizaines d'années dans une ferme reculée de l'Ohio (nord). En tant que commandant de la mission Apollo 11, c'est lui qui a informé le centre de contrôle de Houston (Texas, sud) de l'alunissage du module lunaire (LEM) piloté par Buzz Aldrin : "Houston, ici la base de Tranquillité. L'aigle s'est posé". Puis il fait le grand saut, sur la surface lunaire. Rejoint une vingtaine de minutes plus tard par Aldrin. Les deux pionniers explorent les lieux pendant deux heures et demie. Ils collectent 21 kilos de roches, prennent des photos et plantent un drapeau américain. L'honneur d'effectuer les premiers pas sur la Lune aurait dû revenir au pilote du LEM, Buzz Aldrin. Selon James Hansen, auteur d'une biographie de Neil Armstrong, la Nasa lui aurait préféré le commandant d'Apollo 11, jugeant alors qu'il était plus apte à assumer le fardeau de la célébrité. Le voyage sur la Lune a été la dernière aventure spatiale de Neil Armstrong. Le commandant avait pris sa retraite de l'agence spatiale américaine en 1971 pour devenir professeur d'ingéniérie aérospatiale à l'Université de Cincinnati dans l'Ohio jusqu'en 1979. (NBA)

Nos partenaires