Négociations israélo-palestiniennes - Les dernières idées de Kerry "inacceptables pour un accord-cadre"

21/02/14 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Source: Le Vif

(Belga) Les idées présentées par le secrétaire d'Etat américain John Kerry au président palestinien Mahmoud Abbas à Paris sont "inacceptables" et ne peuvent "pas servir de base à un accord-cadre" avec Israël, a affirmé vendredi un responsable palestinien.

Négociations israélo-palestiniennes - Les dernières idées de Kerry "inacceptables pour un accord-cadre"

"M. Kerry a présenté au président Abbas une série d'idées et de propositions qui en sont encore au stade des discussions, lors des rencontres à Paris" mercredi et jeudi, a déclaré ce responsable. "Ces idées et propositions ne peuvent pas être acceptées par la partie palestinienne comme base d'un accord-cadre entre les Palestiniens et Israël car elles ne tiennent pas compte des droits légitimes du peuple palestinien", a-t-il ajouté. "La position palestinienne exprimée à M. Kerry est que les idées proposées, en particulier l'exigence d'une reconnaissance de la judéité de l'Etat d'Israël comme Etat-nation juif, sont inacceptables", a souligné ce responsable, citant également le caractère "vague" des propositions sur Jérusalem-Est. M. Abbas "a réitéré la position palestinienne et sa vision d'une solution fondée sur les résolutions de la l'ONU, des instances dirigeantes palestiniennes et de la Ligue arabe", a-t-il indiqué. Le département d'Etat américain a qualifié jeudi de "constructifs" les entretiens de MM. Kerry et Abbas à Paris, précisant qu'ils étaient "convenus de rester en contact étroit par téléphone et à travers leurs équipes sur le terrain dans les prochaines jours et les prochaines semaines". Lors de sa dernière navette au Proche-Orient en janvier, le chef de la diplomatie américaine a présenté aux deux parties un projet d'"accord-cadre" traçant les grandes lignes d'un règlement définitif portant sur les questions dites de "statut final": les frontières, les colonies, la sécurité, le statut de Jérusalem et les réfugiés palestiniens. (Belga)

Nos partenaires