Négociations avec l'Iran: Israël met en garde contre un nouveau "Munich"

16/10/13 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre israélien des Affaires stratégiques Youval Steinitz a exprimé mercredi son inquiétude face à la tournure prise par les négociations entre la communauté internationale et l'Iran sur le nucléaire, mettant en garde contre un nouveau "Munich".

Négociations avec l'Iran: Israël met en garde contre un nouveau "Munich"

"Nous considérons les discussions sur le nucléaire à Genève avec espoir et préoccupation. Nous voyons des signes inquiétants et nous ne voulons pas que Genève 2013 se transforme en Munich 1938", a déclaré M. Steinitz, dont les propos étaient retransmis par la radio militaire, lors d'une réunion au Parlement. Le ministre, également chargé des Relations internationales et des Renseignements, faisait référence à la conférence de Munich en 1938, au cours de laquelle la Grande-Bretagne et la France avaient cédé aux exigences de l'Allemagne nazie pour éviter la guerre, qui éclata finalement un an plus tard. L'Iran et le groupe des 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine, Allemagne) achèvent mercredi deux jours de discussions sur le programme nucléaire controversé de Téhéran, qui a présenté une proposition qualifiée d'"importante". Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui voit dans le programme atomique de Téhéran une menace pour l'existence même d'Israël, a de nouveau agité mardi la menace d'une attaque préventive contre les sites nucléaires iraniens. Israël, considéré comme la seule puissance nucléaire de la région, redoute qu'en réponse au ton conciliant adopté par le nouveau président Hassan Rohani, les 5+1 n'acceptent de desserrer le blocus économique et financier qui étrangle l'économie iranienne. (Belga)

Nos partenaires