Ne pas reporter la révolution fiscale à demain, répond le cdH à Michel

23/05/13 à 18:23 - Mise à jour à 18:23

Source: Le Vif

(Belga) Il ne faut pas attendre 2014 pour lancer une révolution fiscale, a fait remarquer jeudi le cdH après le plaidoyer tenu par le président du MR, Charles Michel, en faveur d'une réforme fiscale.

"Charles Michel demande que la réforme fiscale soit mise en place après 2014 alors qu'il reste encore un an au gouvernement pour la mettre en oeuvre! Etre à un an des élections ne signifie pas être en chômage technique! La révolution fiscale ne doit pas être reportée à demain", a souligné le parti de Benoît Lutgen dans un communiqué. En septembre de l'an passé, le président des centristes avait déjà appelé à une réforme fiscale, visant notamment l'impôt des sociétés. "Après 12 ans de gestion libérale du département des Finances, le MR a enfin plaidé pour une révolution fiscale qui est demandée depuis longtemps par le cdH! " a-t-il relevé. (Belga)

Nos partenaires