Naufrage d'un ferry en Corée du Sud - La présidente s'excuse pour la réponse du gouvernement, trois arrestations

29/04/14 à 08:15 - Mise à jour à 08:15

Source: Le Vif

(Belga) La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a présenté mardi ses excuses à la nation pour la réponse initiale de son gouvernement après le naufrage du ferry qui a fait au moins 187 morts le 16 avril, rapportent plusieurs médias internationaux. Trois personnes ont par ailleurs été appréhendées lundi pour destruction de preuves liées au naufrage.

Naufrage d'un ferry en Corée du Sud - La présidente s'excuse pour la réponse du gouvernement, trois arrestations

"Le fait qu'il n'y ait pas eu davantage de vies sauvées et que de nombreuses familles ne savent pas si leurs proches sont en vie ou non me fait perdre le sommeil", a déclaré Mme Park. "Je manque de mots pour exprimer des excuses qui pourraient consoler la douleur et la souffrance (...) engendrées par l'insuffisance des efforts qui ont été accomplis pour empêcher l'accident et en réponse à celui-ci. Je suis désolée." La présidente avait assisté plus tôt dans la journée de mardi à une cérémonie à Ansan, dans la banlieue de Séoul, d'où étaient originaires plusieurs centaines d'étudiants qui se trouvaient à bord du ferry. "Nous allons régler les problèmes et changer nos pratiques", a-t-elle déclaré devant des familles et proches de naufragés. "Notre nation sera plus sûre, nous ne les laisserons pas mourir pour rien." Le Premier ministre Chung Hong-Won a quant à lui démissionné dimanche dernier. Les autorités sud-coréennes ont par ailleurs arrêté lundi le directeur et deux employés du bureau d'Incheon (nord-ouest) de la Korea Shipping Association. Il sont soupçonnés d'avoir détruit des preuves liées à l'enquête sur Chonghaejin, la compagnie propriétaire du ferry. Des perquisitions ont également été menées dans un poste de garde-côtes à Mokpo (sud-ouest) pour enquêter sur la réponse qui a été apportée aux premiers appels d'urgence. (Belga)

Nos partenaires