Natation: le coach de François Heersbrandt se verra proposer un contrat

12/12/12 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

(Belga) Le coach du nageur François Heerbrandt va se voir proposer un contrat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, a annoncé mercredi le ministre des Sports André Antoine, qui rencontrera par ailleurs son homologue flamand pour éviter une concurrence amenant les sportifs à passer d'une aile linguistique à l'autre.

François Heersbrandt, qui dispute les Mondiaux en petit bassin cette semaine à Istanbul, a tiré la sonnette d'alarme en début de semaine, dénonçant dans la presse des infrastructures insuffisantes, alors que son coach Rudy Declercq a décidé de quitter son club de Waterloo Natation. Cet appel intervient quelques jours après l'annonce du passage de la championne Fanny Lecluyse dans les rangs de la fédération flamande de natation. Interrogé en séance plénière du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles par les députés Annick Saudoyer (PS) et Gilles Mouyard (MR), André Antoine (cdH) a souligné la confiance de la Fédération en François Heersbrand, et annoncé que son coach se verrait proposer un contrat. Il a cependant rappelé que la Fédération soutenait le nageur depuis cinq ans. Elle est intervenue à son avantage lorsqu'il a souhaité aller s'entraîner à Toulouse et Antibes, "ce qui ne lui a finalement pas convenu". Selon le ministre; les crédits en faveur de la natation ont progressé de 5,8% malgré les difficultés budgétaires. "Que peut-on faire de plus, sinon nager à sa place", a demandé M. Antoine. Le ministre francophone rencontrera vendredi son homologue flamand Philippe Muyters (N-VA), notamment pour éviter toute forme de concurrence par laquelle un sportif menacerait de changer de Communauté dès qu'il ressent une déception. Le cas de Fanny Lecluyse traduit cette concurrence dans un sens, celui de la championne flamande de sky Karen Persyn, passée du nord au sud il y a quelque temps, la démontre dans l'autre sens, a relevé le ministre. Gilles Mouyard a regretté pour sa part que la question des infrastructures n'ait pas été abordée par le ministre. (MUA)

Nos partenaires