Namuroise décédée au Cameroun - Le parquet fédéral ouvre une enquête à la suite du décès d'une Namuroise au Cameroun

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet fédéral a ouvert une enquête lundi à la suite du décès mercredi dernier de Brigitte André, âgée de 56 et originaire de Saint-Serais (Namur), au Cameroun dans des circonstances inconnues, a annoncé Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet. Les proches de Mme André jugent sa mort suspecte, d'après L'Avenir.

"Nous allons tenter de déterminer les causes de sa mort ainsi que d'obtenir un maximum d'informations au Cameroun et depuis la Belgique. Nous travaillons en collaboration avec les Affaires étrangères", a expliqué Eric Van Der Sypt. Le ministère des Affaires étrangères avait été averti vendredi du décès de Brigitte André par le frère de cette dernière. Lui-même en a été informé par téléphone par le conjoint camerounais de la Namuroise. Depuis que le dossier est aux mains du parquet fédéral, le service public fédéral (SPF) Affaires étrangères n'est plus habilité à communiquer, a précisé le porte-parole Hendrik Van de Velde. "Nous essayons de déterminer les circonstances de son décès pour l'instant, ni plus, ni moins. Un consul va tenter d'obtenir davantage d'informations sur place", avait indiqué vendredi Joren Vandeweyer, porte-parole adjoint. Brigitte André est décédée mercredi à Kribi, une ville côtière à 400 km de la capitale Yaoundé au Cameroun. Selon une amie interrogée par L'Avenir, Brigitte serait morte assassinée, par empoisonnement. Sa mort fait écho aux dix Belges décédés empoisonnés au Cameroun, comme le rapportait récemment un reportage de la RTBF. (Belga)

Les derniers articles en un clin d'oeil




Nos partenaires