Namur - Le parquet diffuse un portrait-robot du présumé violeur et en appelle à la vigilance

27/03/13 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet de Namur a diffusé mercredi un portrait-robot de l'homme soupçonné d'avoir commis une tentative de viol le 15 mars à Namur. Sans céder à la psychose, il est une nouvelle fois conseillé aux jeunes femmes d'éviter de se promener seules, tard le soir, dans des lieux isolés. D'autres victimes ou des témoins d'agissements suspects peuvent contacter la police au 081/24.66.00.

Namur - Le parquet diffuse un portrait-robot du présumé violeur et en appelle à la vigilance

La tentative de viol s'est déroulée le 15 mars dans l'avenue Jean Ier, près de Salzinnes, non loin de la passerelle où avaient eu lieu des faits similaires pendant l'hiver 2011-2012. La victime, employée dans l'Horeca, a réussi à s'échapper et a décrit son agresseur aux enquêteurs. Sur cette base, un portrait-robot a été élaboré. L'homme est de type africain, a les cheveux rasés, il mesure 1m80, est de corpulence forte, et aurait entre 30 et 35 ans. Le profil du présumé agresseur s'apparente à celui qui avait commis trois viols et trois tentatives de viols sur des étudiantes entre décembre 2011 et février 2012 dans le quartier des facultés. Cet individu était toutefois décrit comme plus jeune, plutôt âgé de 25 ans. L'auteur de l'agression du 15 mars pourrait néanmoins être le même que celui de l'hiver 2011-2012 de par ses traits physiques et le mode opératoire similaires. "Il attrape la victime dans un endroit sombre, le soir, et n'insiste pas quand elle tente de s'échapper", explique le parquet. Ce dernier n'est cependant pas encore en mesure de déterminer s'il s'agit du même homme. (COR 715)

Nos partenaires