Nafissatou Thiam: Antoine propose une coordination inter-communautaire

20/03/13 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Le Vif

(Belga) Le ministres des Sports André Antoine a appelé mercredi ses homologues flamand, germanophone et et bruxellois (Cocom) à instaurer une instance de coordination inter-communautaire sur le dopage, notamment pour éviter l'imbroglio qui a mené à la non-homologation du record du monde juniors du pentathlon de l'athlète Nafissatou Thiam.

Nafissatou Thiam: Antoine propose une coordination inter-communautaire

L'IAAF, la Fédération internationale d'athlétisme n'a pas validé le record du monde de Nafissatou Thiam lors des championnats de Belgique à Gand à cause d'un contrôle antidopage tardif. Selon la réglementation sportive, la coupole nationale de la discipline sportive concernée se doit de prévoir la présence de médecins lors des événements sportifs, a souligné M. Antoine, regrettant qu'aucun médecin n'aie été présent lors de l'événement gantois. André Antoine dit souhaiter "instamment que toute la lumière soit faite sur les circonstances ayant menés à cette décision. Un cabinet d'avocats a également été mandaté afin d'assister la LBFA (Ligue Belge Francophone d'Athlétisme) qui, lors de son prochain comité de direction, pourra décider de présenter un recours devant l'IAAF". La Communauté flamande estime elle ne pas être en faute dans la non-homologation, car les championnats de Belgique de pentathlon, début février à Gand, où l'athlète a établi son record, ne figuraient pas à l'agenda de l'organisation. Mardi, la Ligue Belge Francophone d'Athlétisme (LBFA) indiquait que le record du monde n'avait pas été homologué par l'IAAF) parce que l'athlète n'avait subi le contrôle antidopage obligatoire en cas de record du monde que le lendemain. (PVO)

Nos partenaires