MSF réclame l'accès à Konna pour les organisations humanitaires

18/01/13 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Le Vif

(Belga) L'ONG française Médecins Sans Frontières (MSF) a réclamé vendredi que les organisations humanitaires puissent accéder à la région de Konna dans le centre du Mali pour permettre l'acheminement des secours dans les zones touchées par les combats.

L'armée malienne a affirmé vendredi matin avoir repris la veille "le contrôle total" de cette localité située à 700 km au nord-est de Bamako, dont la chute le 10 janvier aux mains de combattants islamistes avait précipité l'intervention française au Mali. L'ONG a indiqué dans un communiqué être en négociation avec les autorités civiles et militaires maliennes, l'armée et le gouvernement français afin d'obtenir l'autorisation d'envoyer des équipes médicales à Konna. "Depuis plusieurs mois, MSF travaille tant dans les zones gouvernementales que dans celles contrôlées par les différents groupes armés dans le nord du Mali", a indiqué Malik Allaouna, directeur des opérations de MSF. "Mais, depuis le début de l'offensive des forces maliennes et françaises, nous ne pouvons plus traverser les lignes de front malgré notre neutralité. Des régions entières sont aujourd'hui coupées de l'aide extérieure", affirme l'ONG. "Il est essentiel de permettre l'acheminement d'une aide médicale et humanitaire neutre et impartiale dans les zones touchées par le conflit. Nous demandons à toutes les parties au conflit non seulement de respecter les populations civiles, mais aussi l'action des organisations humanitaires", selon Malik Allaouna. Avec 450 personnels maliens et 50 internationaux, MSF affirme poursuivre ses actions humanitaires dans les régions de Mopti, Tombouctou et Gao, dans le nord du pays. (VIM)

Nos partenaires