Mouvement de grève dans les SAJ-SPJ - Huytebroeck fait une série de propositions aux syndicats

04/02/14 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'Aide à la jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles, Evelyne Huytebroeck, a présenté mardi une série de propositions aux syndicats afin de mettre un terme aux tensions dans les services d'aide à la jeunesse (SAJ) et les services de protection judiciaire (SPJ), lesquels dénoncent un trop importante charge de travail, un sous-effectif chronique ainsi que l'attitude de la justice à leur endroit.

Mouvement de grève dans les SAJ-SPJ - Huytebroeck fait une série de propositions aux syndicats

A l'occasion d'une réunion avec les délégués syndicaux du secteur organisée mardi, la ministre écologiste a proposé d'améliorer les délais de remplacements de agents. Elle suggère de mobiliser à cette fin un budget de 375.000 euros pour embaucher 14 équivalents temps-plein dès le 1er juin prochain. Concernant les modalités de perquisitions judiciaires dans les services de SAJ-SPJ, Mme Huytebroeck précise qu'une rencontre s'est tenue avec des responsables du monde judiciaire à ce sujet. "De commun accord, il a été convenu qu'une évaluation de la circulaire relative à ce type de perquisitions démarrera dans les jours à venir afin de procéder à son amélioration", assure la ministre. Enfin, quant au nombre de dossiers que les délégués ont à traiter, Mme Huytebroeck indique avoir poursuivi l'examen de leur charge de travail dans chaque SAJ-SPJ. Un groupe de travail sera rapidement constitué avec pour mission d'établir, d'ici au 15 mai prochain, les modalités de calcul, "acceptées par toutes les parties", de la charge de travail des délégués et de formuler une proposition de l'application concrète d'une norme maximale de nombre de dossiers, conclut la ministre. (Belga)

Nos partenaires