Mort de Patrice Chéreau: une ministre française fait le "bad buzz"

08/10/13 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Le Vif

(Belga) Pour s'en être pris au tabac en évoquant lundi soir dans un tweet la mort de Patrice Chéreau "d'un cancer du poumon", une ministre française a suscité de vives réactions sur le réseau social.

Mort de Patrice Chéreau: une ministre française fait le "bad buzz"

"Mort de Patrice Chéreau d'un cancer du poumon. N'est-ce pas la cigarette qu'il faudrait vendre en pharmacie et fermer dans le coffre à toxiques? ", a tweeté d'abord la ministre en charge des Personnes âgées, après l'annonce du décès du metteur en scène français. Accusée aussitôt de "récupération" par des twittos, Mme Delaunay, médecin de profession, a expliqué dans un nouveau message "qu'elle est révoltée que l'on meure encore de cette arme de destruction massive (ndlr: le tabac)". "Je ne supporte plus la mort (de quelqu'un) du tabac, y compris celle d'un homme si talentueux (...) Aucune ironie. Une immense tristesse de voir le talent une fois de plus fauché par une arme légale (...) Qui oserait aujourd'hui légaliser le tabac ? ", a posté encore la ministre dans plusieurs messages, en réponse à des twittos mécontents. "Je ne me justifie pas, j'affirme et j'assume", a-t-elle répondu à ceux qui ont jugé son message initial "honteux" et "indigne". Mardi matin, Michèle Delaunay est encore revenue sur son compte Twitter en affirmant que le tabac "coûte aux Etats infiniment plus qu'il ne rapporte". Patrice Chéreau, l'un des maîtres de la scène européenne depuis plus de quarante ans, est mort lundi à Paris à l'âge de 68 ans, d'un cancer du poumon. (Belga)

Nos partenaires