Mort d'un détenu palestinien: Salam Fayyad veut connaître les "vraies raisons"

24/02/13 à 07:49 - Mise à jour à 07:49

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad s'est dit "choqué" par la mort d'un prisonnier palestinien samedi en Israël et a demandé aux autorités israéliennes de faire rapidement connaître les "vraies raisons" qui ont provoqué ce décès.

"Le Premier ministre affirme la nécessité de divulguer promptement les vraies raisons qui ont conduit à son martyre", a indiqué un communiqué du bureau de M. Fayyad. Arafat Jaradat, âgé de 30 ans, est décédé samedi après le déjeuner à la suite d'un "malaise" dans la prison de Megiddo dans le nord d'Israël, selon le Shin Bet, le service de la sécurité intérieure israélien. Le ministre palestinien des Prisonniers, Issa Qaraqaë, a accusé les autorités israéliennes d'être responsables de sa mort. Le jeune homme, originaire d'un village de la région d'Hébron, avait été arrêté le 18 février pour être interrogé par le Shin Bet à la suite de heurts près de la colonie de Kiryat Arba, à proximité d'Hébron, le 18 novembre 2012. M. Fayyad "considère qu'en tout état de cause, l'occupant (israélien) ne peut être exempté de responsabilité puisque la mort de M. Jaradat est survenue alors qu'il se trouvait dans des geôles de l'occupant à l'intérieur d'Israël", souligne le communiqué publié dans la nuit de samedi à dimanche. Le Premier ministre palestinien exhorte une nouvelle fois la communauté internationale à "assumer ses obligations morales et légales pour contraindre Israël à respecter les règles du droit international et à répondre au besoin urgent de résoudre la question des prisonniers, en particulier des malades et des grévistes de la faim qui doivent être libérés immédiatement". Arafat Jaradat ne faisait pas partie des prisonniers palestiniens en grève de la faim de longue durée en Israël. (DEL)

Nos partenaires