Mort d'Arafat: les rapports suisse et russe remis aux Palestiniens

05/11/13 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

(Belga) Les rapports des équipes suisse et russe qui ont prélevé en 2012 des échantillons sur la dépouille de Yasser Arafat ont été remis aux dirigeants palestiniens, a-t-on appris mardi de sources officielles palestiniennes, sans indication sur leurs conclusions.

Mort d'Arafat: les rapports suisse et russe remis aux Palestiniens

"Le rapport a été remis" par le laboratoire suisse, a déclaré Taoufiq Tiraoui, le président de la commission d'enquête palestinienne sur la mort de Yasser Arafat, sans autre commentaire. L'agence officielle palestinienne Wafa a pour sa part rapporté que l'Agence fédérale d'analyses biologiques russe avait remis son rapport le 2 novembre, précisant que les conclusions en seraient rendues publiques ultérieurement. Une soixantaine de prélèvements ont été effectués le 27 novembre 2012 dans la tombe du dirigeant historique palestinien à Ramallah, en Cisjordanie, puis répartis pour analyse entre les trois équipes d'enquêteurs, suisse, française et russe. Arafat est mort à 75 ans le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire de la région parisienne, où il avait été transféré avec l'accord d'Israël qui l'assiégeait depuis plus de deux ans à la Mouqataa, siège de la présidence palestinienne à Ramallah. Les causes de sa mort n'ont pas été élucidées, et beaucoup de Palestiniens accusent Israël, qui a toujours nié, de l'avoir empoisonné. Cette thèse a été relancée par la diffusion en juillet 2012 d'un documentaire d'Al-Jazeera révélant des quantités anormales de polonium sur des effets personnels de Yasser Arafat, confiés par sa veuve à la chaîne qatarie, qui les a fait analyser par un laboratoire suisse. (Belga)

Nos partenaires