Monti réfléchit à "l'hypothèse belge" pour sortir de l'impasse politique

01/03/13 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Le Vif

(Belga) Le président du Conseil sortant Mario Monti étudie la possibilité de prendre la tête d'un gouvernement temporaire, le temps de mettre en oeuvre les réformes nécessaires jusqu'à la formation d'une nouvelle majorité. Gianfranco Polillo, sous-secrétaire au ministère de l'Economie et des Finances au sein du gouvernement Monti, a ainsi évoqué vendredi "l'hypothèse belge". Elle pourrait constituer une solution à l'impasse politique causée par les résultats des élections législatives.

Monti réfléchit à "l'hypothèse belge" pour sortir de l'impasse politique

A la suite des élections fédérales de 2010, le gouvernement belge sortant était resté près de 18 mois au pouvoir. Les divergences entre partis francophones et flamands avaient rendu la formation d'un nouveau gouvernement très difficile. Selon Gianfranco Polillo, ancien sous-secrétaire au ministère de l'Economie et des Finances, le président du Conseil sortant Mario Monti pourrait également rester au pouvoir jusqu'à de prochaines élections, le temps que les principaux partis du parlement mettent en oeuvre les réformes urgentes. Le programme de Mario Monti consisterait à faire pression sur l'Union européenne pour alléger les mesures d'austérité, changer la loi électorale ou encore diminuer le nombre de sièges au parlement. Des décisions qui figurent parmi les revendications du "MouVement 5 étoiles" de Beppe Grillo, incontournable depuis les élections législatives. Le parlement pourrait également décider de renouveler le mandat du président Giorgio Napolitano, qui arrive à échéance au mois de mai. (DDM)

Nos partenaires