Mondial 2014 - Une délégation gouvernementale se rendra au Brésil en cas de victoire contre l'Argentine

05/07/14 à 03:32 - Mise à jour à 03:32

Source: Le Vif

(Belga) Si les Diables rouges dominent l'Argentine samedi et accèdent ainsi au dernier carré du Mondial, une délégation gouvernementale s'envolera à nouveau pour le Brésil le week-end prochain. Personne ne doutait de ce scénario dans l'avion qui emmenait Elio Di Rupo, Peter De Crem et Didier Reynders à Brasilia vendredi. Une qualification pour les demi-finales signifierait une participation à l'une des deux finales du tournoi.

Mondial 2014 - Une délégation gouvernementale se rendra au Brésil en cas de victoire contre l'Argentine

Les ministres fédéraux se montrent relativement optimistes avant d'affronter l'Albiceleste de Lionel Messi. Si leurs pronostiques se confirment, une délégation composée de plusieurs ministres, et vraisemblablement du roi, mettrait à nouveau le cap sur le Brésil, pour l'une des finales qui se tiendront le week-end prochain. Rien n'est encore vraiment concret, bien que certains rêvent déjà à voix haute d'une demi-finale face à nos voisins néerlandais. Didier Reynders a déjà eu un contact téléphonique avec le Premier ministre néerlandais Mark Rutte pour évoquer la possibilité de suivre l'hypothétique match ensemble. Réunir les deux maisons royales en Belgique ou aux Pays-Bas est même envisagé. Si les hommes de Marc Wilmots se qualifient pour les demi-finales, ce sera au roi de déterminer s'il effectuera le voyage jusqu'au Brésil. Quant au coût potentiel d'un troisième voyage officiel vers le Brésil pendant la Coupe du monde, Didier Reynders estime que les prestations de notre équipe nationale constituent une publicité sans pareil avec une plus-value incomparable pour le pays. Le ministre des Affaires étrangères a encouragé les ambassades à mettre en avant les performances de l'équipe. Le fait qu'un ministre d'europe centrale soit venu taper sur l'épaule de M. Reynders après la victoire belge sur la Russie lors d'une réunion de l'OTAN veut en dire assez, selon le ministre. Cela étant, aucune réservation n'a encore été effectuée. "D'abord gagner, on verra ensuite", a commenté Peter De Crem. Elio Di Rupo et Didier Reynders se rendent également compte que c'est un gros morceau qui attend les Belges samedi. "Mais quoi qu'il arrive, cette Coupe du monde est déjà un succès", concluent-ils. (Belga)

Nos partenaires