Mondial 2014 - La RTBF veut limiter le nombre d'écrans géants et faire payer les communes

18/03/14 à 07:33 - Mise à jour à 07:33

Source: Le Vif

(Belga) La RTBF a pris des mesures visant à limiter le nombre d'écrans géants à un par commune et à solliciter une rémunération pour lés événements réunissant plus de 300 personnes, et ce dans un souci de protéger ses audiences et les droits qu'elle a acquis sur la Coupe du Monde au Brésil, révèle Sudpresse mardi.

Mondial 2014 - La RTBF veut limiter le nombre d'écrans géants et faire payer les communes

Pour pouvoir diffuser les rencontres des Diables Rouges sur écrans géants à Bruxelles et en Wallonie, il faut trouver un accord avec la RTBF moyennant une visibilité de la chaîne et une rémunération, explique Sudpresse. Pour des événements accueillant moins de 300 personnes, il n'y a pas de limitation du nombre d'évenements par commune. Le forfait minimum est de 150 euros (hors TVA). Pour les manifestations dépassant les 300 personnes en revanche, la RTBF n'autorise qu'un seul évenement officiellement soutenu par les autorités communales. Un droit de diffusion doit être préalablement acquitté. Il va de 0,40 à 1,5 euros par personne, notamment selon la capacité d'accueil théorique du site où a lieu l'événement et le fait que l'entrée est payante ou non. Les cafetiers et les restaurateurs ne sont eux pas concernés. "On ne fait pas cela dans un but financier", répond-on à la RTBF, en se défendant de vouloir embêter les gens et gâcher la fête. La multiplication sans aucune forme de contrôle des écrans géants présente un double risque pour la chaîne, explique-t-elle. Le premier est lié aux engagements d'audience que la RTBF doit respecter et le second est relatif à l'image de la chaîne, "qui a consenti un effort très important pour être la seule détentrice des droits de diffusion" et qui veut dès lors défendre ses investissements. (Belga)

Nos partenaires