Mondial 2014 - France: une interdiction des drapeaux étrangers "suspendue"

04/07/14 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Le Vif

(Belga) Une interdiction controversée de "l'utilisation ostentatoire" à Nice (sud de la France) de drapeaux étrangers pendant la Coupe du monde de football a été "suspendue" vendredi par la justice administrative française.

Mondial 2014 - France: une interdiction des drapeaux étrangers "suspendue"

Le tribunal administratif de Nice, à la requête de la Ligue des droits de l'Homme et de l'Association pour la démocratie à Nice et dans les Alpes-Maritimes, a prononcé "la suspension de l'exécution de l'arrêté litigieux du maire de Nice", selon la décision. Cette suspension restera en vigueur "jusqu'à ce qu'il soit statué au fond sur la requête tendant à son annulation", selon le même texte. Cette interdiction avait été décidée par le maire (UMP, opposition de droite) de Nice, Christian Estrosi, afin de "maintenir l'ordre et la tranquillité publique" après des débordements de supporteurs de l'Algérie. Plus de 70 personnes avaient été interpellées en France le 26 juin après la qualification algérienne en 8e de finale, et une trentaine le 22 juin à l'issue de la victoire de l'Algérie contre la Corée du Sud. A Nice, près de 400 personnes s'étaient rassemblées le 26 juin, après la qualification de l'Algérie, en plein centre-ville, certaines voulant hisser en haut d'une fontaine des drapeaux, au péril de leur vie selon la police. Jeudi, l'avocat de la Ligue des droits de l'Homme (LDH) et de l'Association pour la Démocratie à Nice (ADN), Me Joseph Ciccolini, a dénoncé le caractère à la fois "discriminatoire" et "disproportionné" de cet arrêté, du fait que seuls les drapeaux étrangers étaient visés et qu'il existe déjà en matière d'atteinte à l'ordre public "un arsenal complet de textes et d'interdits". (Belga)

Nos partenaires