Mondial 2014 - Di Rupo met les services de sécurité brésiliens sur les dents

05/07/14 à 19:41 - Mise à jour à 19:41

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Di Rupo et ses vice-Premiers ministres Pieter De Crem et Didier Reynders ont fait l'expérience samedi à Brasilia de l'intraitabilité des services de sécurité brésiliens.

Mondial 2014 - Di Rupo met les services de sécurité brésiliens sur les dents

Au Brésil pour assister au match Argentine-Belgique, les ministres belges ont souhaité samedi parcourir à pied les derniers mètres les séparant du stade. Ils souhaitaient ainsi pouvoir rencontrer l'un ou l'autre supporter belge, l'occasion d'un cliché intéressant pour les photographes de presse. Mais c'était sans compter les services de sécurité brésiliens qui ont refusé de prendre tout risque, notamment celui de laisser des ministres belges tomber nez-à-nez avec des supporters argentins, descendus par dizaines de milliers sur la capitale brésilienne. La police a finalement directement conduit les ministres belges à l'entrée VIP du stade, au grand dam des photographes de presse. Le Premier ministre Di Rupo et ses deux vice-Premiers se sont montrés compréhensifs envers l'intransigeance de la sécurité brésilienne. Si les choses avaient dû mal tourner, elle en aurait en effet été tenue responsable. (Belga)

Nos partenaires