Monaco: un photographe de presse écope de 3.000 euros d'amende pour insulte au prince

23/04/13 à 20:41 - Mise à jour à 20:41

Source: Le Vif

(Belga) Un photographe de presse monégasque a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Monaco à une amende de 3.000 euros pour avoir insulté sur sa page Facebook le prince Albert II et sa famille.

Monaco: un photographe de presse écope de 3.000 euros d'amende pour insulte au prince

La peine a été notamment assortie d'une obligation de soins, le condamné ayant des problèmes d'alcoolisme. Le parquet avait requis une peine de 15 jours de prison avec sursis à l'encontre du prévenu. Celui-ci a indiqué qu'il ne ferait pas appel. Le pigiste de 46 ans, aujourd'hui au chômage, avait publié sur Facebook des propos insultants à l'égard du souverain monégasque et de sa famille le 22 novembre 2012. Il avait accompagné ces propos d'une photo montrant son passeport monégasque brûlé. Un internaute qui avait lu sa page l'avait dénoncé à la police. "Pourquoi avez-vous fait ça? ", a interrogé le président du tribunal. "J'ai un contentieux avec le service de presse du Palais" -qui aurait mis fin à un contrat avec le photographe- "et je me suis remis à boire", a-t-il expliqué, indiquant avoir "fait l'amalgame" entre le service de presse et la famille princière. "J'ai perdu la tête. Je suis maintenant suivi par des médecins et je regrette mes propos", a ajouté le prévenu, déjà condamné par le passé notamment pour état d'ivresse. Les affaires d'"offenses au prince souverain" ou à sa famille imputables à un Monégasque sont rarissimes en Principauté. Les contrevenants encourent, selon la gravité des faits, une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 90.000 euros d'amende. (Belga)

Nos partenaires