Moins de naturalisations en Suisse en 2012, la procédure ayant été rendue plus difficile

18/07/13 à 16:36 - Mise à jour à 16:36

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de personnes ayant réussi l'an dernier à obtenir la nationalité suisse et le précieux passeport rouge à la croix-blanche a baissé, selon le rapport annuel de l'Office fédéral des migrations publié jeudi à Berne.

Quelque 35.056 personnes sont devenues suisses en 2012, soit 7,5% de moins qu'en 2011, en raison de la procédure rendue plus difficile. Depuis l'an dernier, certains cantons ont imposé de nouvelles exigences pour obtenir le passeport suisse, comme l'obligation de suivre des cours de langue. En conséquence, il y a eu moins de demandes de naturalisation, cette exigence ayant découragé des candidats au passeport suisse. Les Italiens (4.181), les Serbes (3.449) et les Allemands (3.444) ont été les plus nombreux à obtenir le passeport helvétique. Quelque 2.558 Kosovars sont également devenus Suisses, ainsi que 2.081 Portugais, 1661 Turcs et 1.742 Français. Par ailleurs, 28.631 personnes ont demandé l'an dernier l'asile en Suisse (+27%), qui est devenue la 4e destination européenne pour les demandeurs d'asile, après l'Allemagne, la France, et la Suède. Quelque 4.124 requérants d'asile ont aussi quitté volontairement la Suisse en 2012, et bénéficié d'un programme d'aide au retour. Certains requérants, ayant épuisé toutes les voies de recours et refusant de quitter volontairement la Suisse, ont été rapatriés vers leurs pays d'origine, escortés par des agents spécialement formés. Au total 455 personnes ont été ainsi expulsées en 2012, dont 178 dans le cadre d'un vol spécial, spécialement affrété pour eux pour des questions de sécurité. (Belga)

Nos partenaires