Moins de meurtres dans le monde, l'Afrique et les Amériques les plus touchées

10/04/14 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de meurtres est en recul dans le monde, selon un décompte de l'ONU qui relève dans un rapport publié jeudi que la moitié des homicides sont commis en Afrique et dans les Amériques.

Moins de meurtres dans le monde, l'Afrique et les Amériques les plus touchées

L'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a recensé 437.000 meurtres en 2012, contre 468.000 en 2010, l'année où cette organisation a mené sa première étude mondiale sur les homicides. A l'échelle mondiale, la moitié des victimes étaient âgées de moins de 30 ans, 80% d'entre elles étaient des hommes, tout comme 95% des auteurs des homicides, a détaillé l'ONUDC, dont le siège est à Vienne. "Il y a un besoin urgent de comprendre comment la criminalité violente touche les pays dans le monde, affectant particulièrement les hommes jeunes, mais touchant aussi lourdement les femmes", souligne le directeur de l'analyse politique à l'ONUDC, Jean-Luc Lemahieu. Si les hommes sont le plus souvent tués par un assaillant inconnu, les femmes sont en majorité victimes d'un proche, a noté l'Office dans son rapport. "Le foyer peut être un endroit dangereux pour une femme", ajoute M. Lemahieu, alors que 15% des homicides sont le résultat de violences domestiques, dont 70% des victimes sont des femmes. L'Amérique centrale et l'Afrique australe affichent des taux de 26 à 30 homicides pour 100.000 habitants, soit quatre fois plus que la moyenne mondiale. La moitié des homicides commis dans le monde se concentrent sur ces deux continents, dans des pays (Afrique du Sud, Colombie, Venezuela entre autres) qui ne représentent que 11% de la population mondiale. En Amérique du Nord et latine, les homicides liés aux groupes criminels représentent 30% des meurtres, alors qu'ils représentent moins d'1% des meurtres en Asie, en Europe et en Océanie, où les violences domestiques sont plus élevées. Les armes à feu sont utilisées dans 4 homicides sur 10. L'ONUDC a souligné que seulement 43% des homicides entraînaient une condamnation en justice, avec de grandes disparités, ce taux allant de 24% dans les Amériques à 81% en Europe. (Belga)

Nos partenaires