Modification du plan de survol de Bruxelles - "Un bricolage déplorable qui démontre l'irresponsabilité de Wathelet"

05/06/14 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Le Vif

(Belga) La ministre bruxelloise de l'Environnement, Evelyne Huytebroeck (Ecolo), a déploré jeudi ce qu'elle considère comme "un nouveau bricolage déplorable qui démontre l'irresponsabilité coupable de (secrétaire d'Etat fédéral) Melchior Wathelet", après avoir pris connaissance "incidemment" d'une nouvelle modification apportée au plan de dispersion du trafic aérien.

Plusieurs quotidiens ont fait état dans leur édition de jeudi de modifications apportées au plan de survol de la capitale du secrétaire d'Etat fédéral à la Mobilité, Melchior Wathelet (cdH). Apportées à la fin du mois de mai par Belgocontrol, l'organisme de contrôle du trafic aérien, celles-ci ont consisté à resserrer le virage à gauche fort décrié, ce qui permet désormais d'épargner le quartier européen ainsi que des quartiers des communes d'Etterbeek et de Schaerbeek. Pour Mme Huytebroeck, "force est de constater que le Secrétaire d'Etat joue toujours cavalier seul, sans concertation avec la Région bruxelloise, sans même l'en avertir, et sans avoir effectué d'étude d'incidence alors que sa décision a un impact sur des centaines de milliers de Bruxellois". La ministre bruxelloise sortante a par ailleurs dit constater que la nouvelle route, qui survole toujours une zone densément peuplée, s'éloigne du sonomètre installé dans le quartier de la Chasse à Etterbeek. "Si cette route a été choisie pour contourner le sonomètre, c'est scandaleux", a-t-elle jugé. La ministre Ecolo a demandé à son administration d'évaluer l'impact de la nouvelle route et précisé qu'elle pourrait décider de placer un nouveau sonomètre. "Le recours intenté par la Région bruxelloise pour la suppression du plan Wathelet est évidemment maintenu", a-t-elle conclu. (Belga)

Nos partenaires