Mobilité autour de Pairi Daiza - Les habitants de Brugelette réclament une nouvelle route

14/03/14 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Le Vif

(Belga) L'arrivée des Pandas dans le parc Pairi Daiza risque de faire exploser le nombre de visiteurs en 2014 et cela inquiète particulièrement les habitants du village de Gages, dans l'entité de Brugelette. Une centaine de villageois ont participé, jeudi soir, à une réunion citoyenne organisée par l'association "Pour une Meilleure Mobilité à Brugelette" (PMB). Six pistes ont été proposées pour désengorger le village mais les avis diffèrent. Les participants réclament cependant tous une nouvelle route.

Mobilité autour de Pairi Daiza - Les habitants de Brugelette réclament une nouvelle route

La commune de Brugelette ne s'est pas encore prononcée officiellement sur ces différentes propositions mais le bourgmestre, André Desmarlièrs (PS) a un avis personnel : "La seule solution à mon sens est de partir de la RN 523 (Brugelette-Silly) et de construire une route à travers champs pour rejoindre l'entrée du parc, là où va aboutir la nouvelle route. C'est certainement la plus chère mais la plus efficace. Mais est-ce que la Région wallonne et Pairi Daiza sont prêts à remettre la main au portefeuille?" La Région vient déjà de débloquer 5,5 millions d'euros pour construire une route de deux kilomètres entre la RN 56 (Mons-Ath) et l'entrée du parc. Ce dernier a acheté les terrains 200.000 euros et aura à sa charge les frais supplémentaires. A Gages, les citoyens ont choisi une autre piste que celle privilégiée par le collectif PMB, mais il s'agit d'une "solution trop coûteuse et trop destructrice", estime Jean-Michel Le Grelle, président du PMB. (Belga)

Nos partenaires