Missions princières - "La force de nos PME est dans leurs produits"

30/07/14 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Le Vif

(Belga) "La force de nos PME se trouve dans la qualité de leurs produits", a indiqué mercredi le ministre-président flamand Geert Borugeois. Il réagissait aux propos de l'Unizo, qui s'oppose à la réduction de moitié du soutien aux missions princières. Geert Bourgeois relativise l'importance de la présence d'un prince ou d'une princesse lors de missions commerciales.

Missions princières - "La force de nos PME est dans leurs produits"

L'organisation d'entrepreneurs flamands Unizo s'oppose à l'intention de la N-VA, du CD&V et de l'Open Vld de ramener le nombre de missions princières de quatre à deux par an. "Les missions princières ouvrent pour les PME des portes qui resteraient fermées autrement", affirme l'Unizo, qui craint un chiffre d'affaire en baisse et moins d'opportunités d'exportations pour les PME belges. "Nous participons encore à deux missions", relativise Geert Bourgeois. "Le budget dégagé est en outre entièrement investi dans d'autres projets de la politique internationale de la Région." Le nouveau gouvernement flamand va surtout financer Flanders Investment and Traide (FIT), l'agence qui promeut l'économie flamande dans tous les pays étrangers importants. FIT a des bureaux dans septante pays, notamment en Chine et aux Etats-Unis. "Cette décision n'aura donc pas d'effet négatif sur les exportations", estime le ministre-président. "Toutes les missions sont importantes, avec ou sans prince. La force de nos PME et des gens de FIT sur le terrain est beaucoup plus décisive." (Belga)

Nos partenaires