Mission à l'étranger des trois pays du Benelux, une première

05/09/13 à 20:03 - Mise à jour à 20:03

Source: Le Vif

(Belga) Les ministres des Affaires étrangères des trois Etats membres du Benelux ont effectué, pour la première fois dans l'histoire, une mission commune, un exercice au travers duquel ils entendent mieux se faire entendre sur la scène internationale et dans l'Union européenne.

Mission à l'étranger des trois pays du Benelux, une première

Désireuses d'intensifier leurs liens avec l'Union européenne, les anciennes républiques de Géorgie et de Moldavie ont été les premières à accueillir la délégation du Benelux. Dans deux mois aura lieu à Vilnius un Sommet spécial consacré à la collaboration avec un certains nombres d'anciennes républiques soviétiques, un événement que Moscou attend avec suspicion. Unissant leurs forces, la Belgique, les Pays-Bas et le Grand Duché de Luxembourg espèrent pouvoir peser sur ce dossier et défendre dans les deux pays hôtes leurs intérêts économiques. "Nous bénéficions d'une plus grande attention à trois, ensemble, que si nous étions venus séparément", a fait observer jeudi le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders. "Nous sommes reçus par le ministre des Affaires étrangères, le Premier ministre, le président, et le président du parlement. Lors de missions séparées, ce serait beaucoup moins aisé", a-t-il précisé. Illustrant le poids d'une telle mission, le chef de la diplomatie néerlandaise, Frans Timmermans a rappelé que le Benelux comptait 27 millions d'habitants de l'Union européenne et formait la dixième économie au monde. Ce poids se fait également sentir au sein de l'Union européenne. "Le Benelux, c'est plus que la somme de trois pays. Il s'agit d'un précurseur de la construction européenne, et en dehors de l'Union, on souhaite, en plus de l'avis des grands Etats-membres, entendre la voix des autres Etats fondateurs", a assuré le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn. Les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg ont également décidé d'intensifier leur collaboration autour des postes diplomatiques et des ambassades, pour des raisons économiques mais également pour mieux faire entendre leur voix à l'étranger. (Belga)

Nos partenaires