Mise en service du système radar américain à Taïwan

03/02/13 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

Source: Le Vif

(Belga) Taïwan a mis en service un système radar de détection antimissile de conception américaine considéré par des experts comme un maillon du réseau stratégique de Washington en Asie, a annoncé dimanche un haut responsable militaire taïwanais.

Installé au sommet d'une montagne dans le conté de Hsinchu (nord), le radar a commencé à émettre vendredi après une cérémonie présidée par le chef de l'armée de l'Air taïwanaise, le général Yen Ming. Le radar permet de mettre les forces taïwanaises en alerte 6 minutes avant toute "attaque surprise", a indiqué le lieutenant-général Wu Wan-chiao, directeur du département stratégique de l'état-major de l'armée de l'Air. Le radar a coûté 40,9 milliards de dollars taïwanais (1 milliard d'euros), selon le journal Liberty Times. Kevin Cheng, rédacteur en chef du Asia-Pacific Defence Magazine à Taipei, estime que "en partageant avec les Etats-Unis l'information recueillie grâce au radar, Taïwan devient un maillon central du réseau de défense stratégique américain dans la région". Taïwan a décidé d'acquérir cet équipement onéreux après la crise des missiles en 1995-96 lorsque la Chine a effectué des tirs d'essai de missile balistique au large de Taïwan juste avant les premières élections au suffrage direct organisée sur l'archipel. "C'est le système de ce type le plus moderne au monde (...). Il est essentiel, car les communistes chinois dirigent plus de 1.000 missiles balistiques vers Taïwan", justifiait Chao Shih-chang, à l'époque vice-ministre de la Défense, en 2011. Taïwan est indépendante depuis 1949, même si Pékin la considère comme une île rebelle et n'exclut pas la force pour la voir réintégrer le giron de la mère patrie. (MUA)

Nos partenaires