Milquet demande un audit sur la gestion "peu transparente" du Samusocial

24/10/13 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Le Vif

(Belga) En tant que chef de file du cdH à la Ville de Bruxelles, Joëlle Milquet, a demandé jeudi le lancement rapide d'un audit sur le Samusocial pour faire la lumière sur les nombreuses irrégularités soulevées par le rapport de l'Inspection des Finances révélées dans la presse jeudi.

Milquet demande un audit sur la gestion "peu transparente" du Samusocial

Mme Milquet s'est insurgée contre le "manque total de transparence et les dépenses considérables dans les facturations émises par le Samusocial et dans les flux financiers entre le CPAS de la Ville de Bruxelles et le Samusocial, révélés par ce rapport. Elle s'est dite choquée par la rémunération "excessive" de sa directrice, Pascale Peraita. Celle-ci représenterait un budget annuel de 192.705,34 euros. Selon le quotidien La Libre Belgique, un récent rapport de l'Inspection des Finances mandatée par la Commission Communautaire Commune de Bruxelles, révèle que le Samusocial fait l'objet de sérieux problèmes de gestion. Ce document fait ainsi état d'un manque cruel de transparence dans les facturations et les relations de l'asbl avec d'autres organisations, notamment le CPAS de Bruxelles. Dans un communiqué, la cheffe de groupe cdH à Ville de Bruxelles a précisé qu'elle interpellerait la majorité au conseil communal afin qu'un audit soit lancé rapidement pour faire la lumière sur les nombreuses irrégularités soulevées par le rapport de l'Inspection des Finances. Par ailleurs, les conseillers CPAS du cdH de la Ville de Bruxelles demanderont également qu'un audit soit lancé au sein du CPAS. "Pascale Peraita étant pressentie pour prendre la tête du CPAS de la Ville de Bruxelles, on peut pour le moins s'interroger quant à la légitimité dont elle disposerait au vu des compétences en matière de gestion des finances publiques nécessaires à une telle fonction", a par ailleurs dit Joëlle Milquet. (Belga)

Nos partenaires