Militantes kurdes tuées à Paris: les mesures pour la communauté kurde en Belgique revues

10/01/13 à 18:14 - Mise à jour à 18:14

Source: Le Vif

(Belga) Après la mort dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris de trois femmes d'origine kurde, les mesures à l'égard de la communauté kurde en Belgique ont été adaptées, indique un porte-parole du Centre de crise du SPF Intérieur. Le Centre ne fournit aucun détail sur la nature des modifications.

"Après les faits à Paris, nous nous sommes adressés, comme il est d'usage, aux services compétents", précise le porte-parole. "Après avoir obtenu certains renseignements, il ressort que les événements survenus à Paris peuvent aussi avoir un impact en Belgique." Dans la nuit de mercredi à jeudi, peu avant 2h00, trois femmes d'origine kurde ont été retrouvées mortes au Centre d'information du Kurdistan à Paris. Elles avaient toutes trois reçu une balle dans la tête. Les victimes sont Fidan Dogan, 32 ans, présidente du centre d'information kurde, Sakine Cansiz, présentée comme "une des fondatrices du PKK" et Leyla Soylemez, une "jeune activiste". (VIM)

Nos partenaires