Michelle Martin n'a pas disparu et respecte les conditions de sa libération

28/04/14 à 20:01 - Mise à jour à 20:01

Source: Le Vif

(Belga) Une soeur du couvent des Clarisses de Malonne (Namur), où doit séjourner Michelle Martin dans le cadre de sa libération conditionnelle, a indiqué lundi que Michelle Martin respectait bien les conditions de sa libération et que l'ex-femme de Marc Dutroux n'avait aucun compte à rendre aux soeurs du couvent.

D'après un article paru lundi sur le site de Sudpresse, plusieurs habitants de Malonne ont informé Jean Lambrecks, le papa d'Eefje (une des victimes du couple Dutroux-Martin) que la protégée des soeurs Clarisses avait disparu de la circulation. Les Lambrecks se demandent si elle est surveillée. Contactée par l'agence Belga, une religieuse du couvent des Clarisses qui n'a pas souhaité communiquer son nom, précise que les soeurs n'ont pas pour devoir de la surveiller. "Elle est en liberté. Une liberté avec des conditions. Michelle Martin respecte ces conditions (ndlr: comme ne pas séjourner dans les provinces de Liège ou du Limbourg)", a-t-elle déclaré. Même l'Evêque de Namur ignore l'endroit où elle pourrait se trouver, peut-on également lire sur le site de Sudpresse. "C'est faux de dire que Michelle Martin a disparu. Dans ses conditions, elle doit être domiciliée au couvent, ce n'est pas juste de dire qu'elle n'y est pas. Elle y a son adresse mais on ne la surveille pas. Elle ne participe pas à la vie de notre communauté mais elle rend quelques services", a-t-elle ajouté. (Belga)

Nos partenaires