Michelle Martin: "il faut un changement législatif"

28/08/12 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Le Vif

(Belga) Me Georges-Henri Beauthier, l'avocat de Jean-Denis Lejeune et de Laetitia Delhez, ne s'est pas épanché en déclarations mardi après-midi après le prononcé de la Cour de cassation rejetant les pourvois contre la décision du tribunal de l'application des peines de Mons de libérer conditionnellement Michelle Martin. "A mon sens, il faut un changement législatif. La loi doit être revue pour davantage de respect et d'écoute des victimes", a-t-il réagi à la sortie de l'audience.

"Je transmettrai dans les plus brefs délais la décision de la Cour à mes clients. J'imagine qu'ils seront déçus", a ajouté Me Beauthier. Jean-Denis Lejeune qui était présent à l'audience le matin, n'a pas assisté au prononcé. Michelle Martin est donc à présent libre et aucune instance juridique belge ne peut plus contester la décision du tribunal de l'application des peines de Mons. Me Beauthier avait évoqué dans les médias il y a quelques jours la volonté d'introduire une requête devant la Cour européenne des droits de l'Homme afin d'obliger l'Etat belge à un meilleur respect du droit des victimes dans la législation de notre pays. "Nous verrons dans les prochains jours les démarches que nous pouvons encore entreprendre", a-t-il encore déclaré avant de quitter le palais de Justice de Bruxelles. (JUG)

Nos partenaires