Michelle Bachelet à la tête du Chili pour un second mandat

11/03/14 à 17:41 - Mise à jour à 17:41

Source: Le Vif

(Belga) La socialiste Michelle Bachelet a été investie mardi pour un second mandat à la tête du Chili qui devrait lui permettre de mener à bien des réformes visant à plus d'équité sociale dans un des pays les plus prospères d'Amérique latine.

Michelle Bachelet à la tête du Chili pour un second mandat

La nouvelle présidente, vêtue d'un sobre tailleur noir, a prêté serment lors d'une cérémonie d'investiture tenue au Congrès à Valparaiso, à quelque 120 km de la capitale chilienne. "Oui, je promets", a simplement déclaré Michelle Bachelet, les larmes aux yeux et sous un tonnerre d'applaudissements, en présence d'un aréopage de chefs d'Etat latino-américains et du vice-président des Etats-Unis Joe Biden. Elle devait prononcer son discours d'investiture en fin de journée, de retour à Santiago, avant d'intégrer à nouveau le Palais de la Moneda. Symbole fort dans un pays encore marqué par la dictature, c'est la sénatrice socialiste Isabel Allende, fille de l'ex-président Salvador Allende renversé par le coup d'Etat du 11 septembre 1973, et première femme à présider le Sénat chilien, qui a remis l'écharpe présidentielle bleu, blanc et rouge à Michelle Bachelet, 62 ans, dont le propre père a été torturé et tué aux premiers jours de la dictature Pinochet. "C'est un grand honneur de relever le défi d'être la première femme présidente du Sénat dans l'histoire du Chili et de remettre l'écharpe présidentielle", a déclaré la sénatrice, visiblement très émue, affirmant que cette "image historique" ferait "le tour du monde". Première femme élue à la tête d'un pays sud-américain, Mme Bachelet fait face à de nombreux défis pour son retour à la Moneda, qu'elle avait quitté en 2010 avec un taux de popularité record. Elle succède au conservateur Sebastian Piñera. (Belga)

Nos partenaires