Michel Lelièvre veut également entrer dans les ordres

26/01/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Michel Lelièvre, l'ex-complice de Marc Dutroux, s'est converti au protestantisme et a écrit à plusieurs couvents afin d'y être accueilli, de la même manière que Michelle Martin. Michel Lelièvre s'est également adressé à l'archevêque Léonard mais a essuyé une fin de non-recevoir, selon son dossier de reclassement que De Morgen a pu consulter.

Michel Lelièvre, 41 ans, est en prison depuis 1996. En 2004, il a été condamné à 25 ans de prison. Depuis huit ans, il entre déjà en considération pour une libération conditionnelle. Toutes ses tentatives ont jusqu'à présent été torpillées par le fait qu'il a été attrapé en prison en possession de drogue. Les avis du service psycho-social de la prison d'Ittre font désormais état de la fin de l'addiction du détenu depuis quelques années. A partir du 26 février, cela fera un an que sa dernière demande de libération conditionnelle aura été introduite. Il pourra dès lors en faire une nouvelle. Il viserait également un congé pénitentiaire sous l'accompagnement de l'aumônier de la prison d'Ittre. Actuellement, il ne sortirait plus de sa cellule que pour participer à la messe du jeudi et aux chants gospel, selon son dossier. Paul Marchal, le père de Ann, a déjà réagi à l'information dans les colonnes du quotidien flamand. "Depuis la libération de Michelle Martin, je me demande: 'pourquoi elle et pas lui? ' Michelle Martin avait un diplôme pédagogique et a laissé des enfants mourir. Michel Lelièvre était un jeune héroïnomane qui était perdu. Je suis vraiment découragé." (DRM)

Nos partenaires