Michel Georges (ULg) reçoit un financement pour un projet de recherche européen

24/01/13 à 19:10 - Mise à jour à 19:10

Source: Le Vif

(Belga) Le professeur Michel Georges (Faculté de Médecine vétérinaire de l'ULg) vient d'être sélectionné par le Conseil Européen de la Recherche (ERC) pour le financement d'un des prestigieux "ERC Advanced Grants" (projets de recherche de très haut niveau), indique jeudi l'université de Liège, pour qui c'est une première. D'un montant de 2.258.000 euros pour cinq ans, le projet sélectionné s'intitule DAMONA ("vache divine") et permettra à Michel Georges de poursuivre des recherches novatrices sur les processus de mutation et de recombinaison génétique.

Les chercheurs mettront à profit les caractéristiques uniques du cheptel laitier pour mener leurs travaux. Les processus de mutation et de recombinaison ont un impact direct sur des phénotypes comme la létalité et la fertilité, et sont essentiels à la compréhension de l'évolution et de l'adaptabilité des populations. "Il reste beaucoup à apprendre sur les mécanismes moléculaires qui contrôlent ces processus fondamentaux, en particulier chez les mammifères", explique Michel Georges. Au cours du projet DAMONA, l'intégralité du génome de 400 bovins sera décrypté et des données génotypiques de 60.000 autres bovins seront récoltées. Ces informations constitueront "une base de données exceptionnelle permettant de déterminer les taux de mutation et de recombinaison individuels, et d'identifier et valider les mutations potentiellement de type perte de fonction". Le recours au cheptel bovin est un des aspects intéressants du projet DAMONA, précise-t-on. La structure des pedigrees existants chez les bovins à la suite de l'utilisation à large échelle de l'insémination artificielle permet en effet de réaliser des analyses génétiques inconcevables en génétique humaine. (JUG)

Nos partenaires