Meurtres en Autriche - Le policier pris en otage retrouvé mort dans sa voiture

17/09/13 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Le Vif

(Belga) Le policier retenu en otage par un homme soupçonné de braconnage depuis plusieurs année en Autriche a été retrouvé mort dans sa voiture de patrouille, selon des sources policières citées par l'agence autrichienne APA. Le ministère de l'Intérieur avait déjà annoncé que "deux policiers et un secouriste" étaient "morts lors d'une intervention peu après minuit contre un braconnier présumé". Le bilan est donc désormais de quatre morts, tandis que le forcené est toujours retranché dans sa ferme de Grosspriel (nord).

Meurtres en Autriche - Le policier pris en otage retrouvé mort dans sa voiture

Selon APA, l'homme, âgé d'une cinquantaine d'année, aurait dans un premier temps abattu un policier lors de son interpellation dans une forêt à Annaberg, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Vienne. Il aurait ensuite de nouveau fait feu alors que les secouristes appelés sur place étaient en train de prodiguer les premiers soins au blessé, tuant cette fois le conducteur de l'ambulance et touchant l'autre policier. Il se serait alors enfui à pied avant de tomber sur une voiture de police stationnant à un croisement et de tirer de nouveau, tuant l'un de ses occupants. Puis il aurait pris la fuite dans la voiture de police, en emmenant avec lui l'autre policier en otage. L'homme a rejoint son domicile, une ferme située à Grosspriel dans le district de Melk, où il était toujours retranché en milieu d'après-midi. Les forces de l'ordre ont déployé un vaste dispositif: des centaines de policiers, équipés de gilets pare balle et de fusils, de pompiers et personnel de la Croix-Rouge se trouvaient sur les lieux. Des barrages ont été dressés dans un large périmètre autour des lieux. Selon un photographe de l'AFP, trois véhicules blindés de l'armée ont également été mobilisés. "Il est apparemment lourdement armé", a déclaré un porte-parole de la police à APA, confirmant que plusieurs coups de feu avaient été tirés hors de la maison. (Belga)

Nos partenaires