Meurtre d'un soldat à Londres - l'un des deux suspects quitte l'hôpital pour être interrogé

28/05/13 à 19:35 - Mise à jour à 19:35

Source: Le Vif

(Belga) Michael Adebowale, l'un des deux auteurs présumés du meurtre d'un soldat britannique, blessé lors de son interpellation, a quitté mardi l'hôpital pour être aussitôt placé en garde à vue et interrogé dans un commissariat londonien, a annoncé la police britannique.

Meurtre d'un soldat à Londres - l'un des deux suspects quitte l'hôpital pour être interrogé

"Cet après-midi, un homme de 22 ans arrêté le 22 mai, étant suspecté du meurtre de Lee Rigby, a quitté l'hôpital. Il a été placé en garde à vue dans un poste de police du sud de Londres", a dit Scotland Yard dans un communiqué. Scotland Yard a ajouté qu'il devra aussi répondre d'une "tentative de meurtre sur un officier de police". Le suspect avait pointé une arme à feu en direction de la patrouille de police au moment de son arrivée sur les lieux du meurtre. Il s'agit de la première opportunité donnée à la brigade antiterroriste d'entendre Michael Adebowale, six jours après les faits. Le second auteur présumé du meurtre, Michael Adebolajo, était toujours hospitalisé mardi soir après avoir été également blessé lors de son interpellation. Il avait immédiatement revendiqué les faits dans une vidéo amateur. Dans cette vidéo enregistrée par un passant sur les lieux du drame, il apparaissait les mains couvertes de sang, tenant un hachoir de boucher et un couteau de cuisine. Il avait affirmé avoir tué le soldat parce que "des musulmans sont tués quotidiennement par des soldats britanniques". Sur cet enregistrement, on pouvait voir son complice présumé, Michael Adebowale, armé d'un couteau et d'un pistolet, marcher à proximité du corps de la victime qui gisait au milieu de la rue. (Belga)

Nos partenaires