Métro vers le nord: B. Clerfayt déplore l'absence de concertation et le report à 2023

11/09/12 à 17:56 - Mise à jour à 17:56

Source: Le Vif

(Belga) Le député-bourgmestre de Schaerbeek a déploré mardi l'absence, jusqu'ici, de concertation avec les autorités locales concernant le choix du tracé de la ligne de métro automatisée dont une étude commanditée par Beliris préconise la réalisation dans le sous-sol de quartiers densément bâtis de la "cité des ânes".

Les résultats du premier volet de cette étude ont été présentés mardi matin notamment par la Vice-première ministre socialiste fédérale Laurette Onkelinx, tête de liste PS au prochain scrutin communal. Ils aboutissent à la conclusion que l'option d'une ligne de métro automatique à travers ces quartiers fort peuplés est la plus opportune sur plusieurs plans. Cette ligne devrait être opérationnelle à partir de 2023. C'est trois ans plus tard que prévu initialement, a déploré de son côté Bernard Clerfayt qui a dit "s'étonner d'apprendre par voie de presse l'existence de l'étude de Beliris relative à l'extension du métro bruxellois vers Schaerbeek". Pour lui, il est essentiel que les autorités locales et les habitants aient leur mot à dire sur le choix du tracé et l'implantation des arrêts, pour garantir une meilleure mobilité aux habitants de Schaerbeek. "A peine cinq semaines avant les élections, nous sommes en droit de nous demander si nous n'entrons pas dans la saison des effets d'annonce de Beliris sur Schaerbeek", a-t-il commenté par ailleurs. (JDD)

Nos partenaires