Mesures budgétaires insuffisantes selon la BNB: vers un contrôle anticipé

10/12/12 à 17:53 - Mise à jour à 17:53

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre du Budget Olivier Chastel est d'avis qu'un "contrôle budgétaire anticipé" devra avoir lieu "au début de l'année prochaine", a indiqué son cabinet interrogé alors que la Banque nationale a prévu lundi une croissance nulle pour la Belgique en 2013. Le budget a été réalisé sur base d'un taux de croissance de 0,7%. Le contrôle budgétaire devra se faire "à la lumière des chiffres les plus récents", dit-on au cabinet.

Mesures budgétaires insuffisantes selon la BNB: vers un contrôle anticipé

Estimant que les mesures décidées par le gouvernement dans le cadre du budget 2013 vont dans le bon sens, la Banque nationale l'a cependant appelé à persévérer en raison d'un taux de croissance estimé à 0%. Selon l'institution, l'objectif d'un déficit budgétaire réduit à 2,15 pc ne pourra être atteint dans l'état actuel des prévisions. "Ainsi, suivant les prévisions actuelles, il paraît probable que, même après intégration des décisions les plus récentes du gouvernement fédéral, l'objectif budgétaire fixé pour 2013 dans le cadre du précédent programme de stabilité, à savoir un déficit de 2,15 % du PIB, ne sera pas atteint", note la Banque nationale dans ses projections économiques pour l'automne 2012. Au cabinet du ministre du Budget, on observe que ces prévisions se situent dans une "fourchette basse" après d'autres du FMI, de l'OCDE et de la Commission européenne. Le ministre demande que l'exécution du budget continue à faire l'objet d'un monitoring comme c'est le cas actuellement. Il propose également un gel de dépenses. (OCH)

Nos partenaires