Merry Hermanus comparaît pour harcèlement

01/10/12 à 18:35 - Mise à jour à 18:35

Source: Le Vif

(Belga) Le premier échevin de la commune de Jette, Merry Hermanus (PS), a dû répondre lundi devant le tribunal du travail de Bruxelles de faits de harcèlement à l'encontre du secrétaire communal.

Merry Hermanus comparaît pour harcèlement

Le secrétaire communal de Jette avait porté plainte en 2007 auprès du conseiller en prévention contre Merry Hermanus suite à diverses manoeuvres de harcèlement. Après ses condamnations pour corruption en 1996 (affaire INUSOP) et en 1998 (affaire Dassault), Merry Hermanus avait été déchu momentanément de ses droits d'exercer des fonctions politiques. C'est à cette période, selon l'avocat du secrétaire communal, Me Laurent Kennes, que son client avait subi des pressions de la part de Merry Hermanus. Ce dernier s'était mis à envoyer au secrétaire communal de nombreuses notes critiquant le travail fourni au sein de l'administration jettoise. Ces agissements ont perduré pendant 10 ans, jusqu'au jour où le secrétaire communal a décidé de porter plainte auprès d'un conseiller en prévention, en 2007. Il a encore déposé une seconde plainte, au pénal, en 2009, étant donné que le harcèlement n'avait pas cessé. Du côté du premier échevin, on se défend en affirmant que lors du retour de ce dernier au Collège, en 2006, ses collègues lui avaient mis des bâtons dans les roues. "Tout avait été mis en place pour se débarrasser d'un échevin encombrant", a déclaré son épouse, Mireille Hermanus, tête de liste PS à Jette. La défense plaidera jeudi matin. (MUA)

Nos partenaires