Menaces d'Al Qaïda - Denis Ducarme veut une "mise au point" de la ministre de l'Intérieur

19/08/13 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

(Belga) Le député fédéral Denis Ducarme (MR) a réclamé lundi une "mise au point" de la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), après la décision d'alléger, à compter de vendredi dernier, la présence policière dans les gares internationales de Belgique.

Relevant la polémique sur la fiabilité des informations livrées par l'agence américaine NSA relatives aux menaces terroristes d'Al-Qaïda, le député réformateur estime qu'il serait "utile que la ministre de l'Intérieur confirme que cette levée est tout à fait justifiée". "Ca m'étonne qu'on ait changé son fusil d'épaule en deux, trois semaines", poursuit M. Ducarme qui relève que, à l'inverse de la Belgique, l'Allemagne et la République tchèque ont décidé de relever leurs mesures de sécurité face aux risques terroristes. Le niveau d'alerte avait été relevé début août dans les grandes gares belges suite à des informations américaines faisant état d'une menace terroriste accrue visant les pays occidentaux. Pour M. Ducarme, si la sécurité a bien été relevée dans les grandes gares à Bruxelles, aucune mesure n'a toutefois été prise sur les Thalys empruntant la dorsale wallonne, selon lui. Une situation qui trahit, à ses yeux, une politique de sécurité à deux vitesses sur le réseau TGV en Belgique, à savoir "une pour Bruxelles et une autre sur la dorsale wallonne où l'on prend le train comme l'on prend le bus". (Belga)

Nos partenaires